La sécurité des villages, c’est l’affaire de tous!

Plus que jamais, une relation de confiance forte et durable est nécessaire entre la société civile et les Forces de Sécurité Intérieure (FSI) afin de prévenir les menaces sécuritaires au Niger. Pour la première fois, EUCAP Sahel Niger et ses partenaires ont organisé une formation avec les chefs de villages de la région d’Agadez.

Almoustafa Maganouf, chef de village d’Azzel Ecole
Almoustafa Maganouf, chef de village d’Azzel Ecole
Almoustafa Maganouf, chef de village d’Azzel Ecole. Photo: EUCAP Sahel Niger/Sandra Kreutzer
Image for post
Image for post
12 chefs de villages ont participé à la formation sur une meilleure sécurité locale. Photo: EUCAP Sahel Niger/Sandra Kreutzer

La sécurité de villages: l’affaire de tous

Pour venir en aide à ces chefs de villages, EUCAP Sahel Niger à Agadez et l’Alliance Françaises ont organisé une journée de formation. « Le but de ce séminaire est de renforcer les liens entre les FSI et la société civile, » explique Kerstin Bartsch, cheffe adjointe de l’Antenne d’EUCAP Sahel Niger à Agadez. « Nous sommes pleinement conscient de l’importance de contribuer au rapprochement entre les populations, à travers leur chefs coutumiers, et les FSI qui œuvrent au quotidien à la protection des personnes et des biens. Cet échange permet de jeter les bases d’un dialogue constructif entre les différents acteurs en charge de la sécurité.”

Image for post
Image for post
Image for post
Image for post
Image for post
Image for post
Lieutenant-Colonel Abdoulaye Toubi parle sur l’importance d’une collaboration entre les FSI et les villageois. Outre les chefs de villages, les représentants des femmes et des jeunes ont pris l’occasion de poser des questions. Photos: EUCAP Sahel Niger/Sandra Kreutzer
Image for post
Image for post
Image for post
Image for post
La formation a été accompagnée par des interventions d’EUCAP Sahel Niger sur les droits de l’Homme, le trafic d’armes et de stupéfiants. Photos: EUCAP Sahel Niger/Sandra Kreutzer
Image for post
Image for post
Plus que jamais nécessaire: une relation de confiance forte et durable entre la société civile et les Forces de Sécurité Intérieure. Au milieu, Kerstin Bartsch, la cheffe adjointe d’EUCAP Sahel Niger à Agadez, entre le Lieutenant-Colonel Abdoulaye Toubi, Commandant de Légion de la Gendarmerie à Agadez, et le chef du village de Kelfodat Azzel, Amoumoun Houdan. Photo: EUCAP Sahel Niger/Sandra Kreutzer

Mission civile de l’UE qui soutient le Niger à renforcer sa sécurité intérieure // EU civilian Mission assisting Niger to strengthen internal security

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store